Les 10 commandements du naturiste en bateau

Naturisme à bord d’un bateau-naturisme familial
Croisière naturiste en famille dans les îles grecques

Quoi de plus agréable que de se laisser bercer par le mouvement d’un voilier voguant au gré du vent, nu à l’ombre de la grand-voile ? Nautisme et naturisme partagent les mêmes valeurs: respect, humilité et bonheur. Vivre nue à bord d’un bateau est une chose commune, même pour les non-naturistes. Il y a cependant quelques règles à suivre pour vivre pleinement et respectueusement son naturisme.

Voici les 10 commandements du naturisme nautique, à suivre pour une croisière sous les auspices de l’humour et de la liberté.


1. Dans les ports, tu te rhabilleras

Eh oui, à part si vous partez du port du quartier naturiste du Cap d’Agde, les ports sont des zones textiles. Si les marins sont larges d’esprit en mer, ils peuvent être très obtus à terre et dans les ports. S’il fait chaud, un paréo même pour la gent masculine fera l’affaire, mais le nu intégral se limitera au carré et aux cabines. À dîner, à la faveur de l’obscurité, les purs et durs pourront tomber le paréo, en prenant bien soin de demander la permission aux voisins et voisines les plus proches. Pendant les manœuvres en revanche, la règle est simple : un maillot de bain, même tout petit fera l’affaire.


2. La cuisine avec un tablier tu feras

Un bateau bouge plus que votre maison ou appartement. Si vous avez l’habitude de cuisiner nu à terre, sur un bateau, il vaut mieux éviter. Non seulement le tangage et le roulis peuvent rendre votre équilibre précaire et les bleus plus fréquents, mais la casserole d’eau bouillante qui éclabousse n’est pas la bienvenue sur votre peau douce et délicate. Un tablier est alors du plus bel effet pour cuisiner en mer, même au mouillage. Personne n’est à l’abri de la petite vague scélérate levée par un bateau à moteur qui passe à proximité !


3. Les manœuvres de préférence habillé tu feras

À moins de jeter l’ancre dans une baie déserte et de n’avoir qu’à choisir le meilleur mouillage, toutes les autres manœuvres, y compris les virements de bord, peuvent engendrer un certain nombre de mouvements risqués. La voile n’est pas toujours de tout repos. Si le port d’un gilet de sauvetage est recommandé, un vêtement adapté l’est aussi. Sans vouloir être un oiseau de mauvais augure, un accident est vite arrivé si l’on n’est pas prudent, alors filez mettre un maillot, un t-shirt et un gilet de sauvetage, il vaut mieux prévenir que guérir. Le capitaine est seul maître à bord, c’est lui ou elle qui vous dira s’il est nécessaire ou pas de vous habiller pour la manœuvre !

Naturisme à bord d’un bateau-voile nue
Croisière naturiste à voileà bord de notre catamaran


4. Sans voisins, nu tu resteras

Bon, soyez rassuré, en navigation ou au mouillage, il y a de fortes chances que vous soyez seul au monde. La meilleure tenue c’est alors celle de peau, la nudité totale ! Profitez de ces instants uniques pour parfaire votre bronzage sans aucune marque de maillot de bain.


5. Sur une serviette, nu tu t’assoiras

Comme dans tout espace naturiste, la serviette sous les fesses est obligatoire par simple hygiène. Que ce soit pour les repas et l’apéro, c’est vrai aussi pour toutes les fois où vous vous assoyez, y compris sur le pont ou dans le carré. Les repas sont un des grands moments de toute croisière. Qu’ils aient lieu dans le carré où à l’abri en cas de mauvais temps, si la nudité est de mise, la serviette sous les fesses est obligatoire.


6. Nu toujours tu nageras

Quoi de plus satisfaisant que de pouvoir se passer de maillots de bain pour nager dans la grande bleue ? Rien à faire sécher, aucune impression déplaisante d’humidité ! Et s’il y a des bateaux à proximité ? Le septième commandement s’appliquera sauf aux bains de mer qui pourront continuer à être pris nu. Il y a d’ailleurs fort à parier que vous ne serez pas seul.

Voile nue
Voyage naturiste à la voile dans les îles grecques


7. La proximité des autres tu respecteras

Certains plaisanciers ne goûtent pas aux plaisirs du naturisme à leur bord et aussi à bord des autres bateaux. Même si cela peut sembler frustrant ou énervant, il faut l’accepter. Si un bateau est un espace privé, son pont est ouvert à la vue de tout un chacun et de ce fait, la nudité peut choquer et déranger. Il est alors de bon ton pour tous de passer un paréo autour de la taille pour s’éviter des dénonciations à la maréchaussée. Pénible, mais réel.


8. Tes détritus tu remporteras

Le naturisme rime avec nature. On ne jette donc rien par-dessus bord, on trie ses déchets si le capitaine l’exige et on fait attention à respecter les consignes en plongée : on ne touche à rien et on ne ramasse pas coquillages, corail ou vase étrusque. La mer est notre bien à tous. Si le plastique l’a malheureusement souillée et va continuer dans les années à venir, beaucoup de civilité de la part des plaisanciers est nécessaire. Comportez-vous en citoyen du monde irréprochable et laissez toujours les endroits visités comme vous les avez trouvés. Si vous trouvez des détritus, ramenez-les à bord pour les jeter ou les recycler ultérieurement. Cela va aussi pour les ofnis (objets flottants non identifiés) que vous pourrez croiser et ramasser, le cas échéant.


9. De crème solaire, tu te tartineras

Rayons du soleil et réflexion sur l’eau se conjuguent pour renforcer l’action du soleil. Aucun espace de peau ne doit être tenu à l’écart, même le bout du nez sous le chapeau ou la casquette qui sera quand même soumis aux rayons réfléchis. Cela vaut aussi pour les jours gris. Même si le soleil de brille pas, les UV traversent les nuages et contribuent à notre bronzage ou coups de soleil. Si attraper un coup de soleil est pénible à terre, il l’est encore plus en mer où le seul endroit d’échapper à son action est la cabine. Quand il fait beau, c’est dommage de se priver du pont et de l’air frais qui y circule.


10. Ton chapeau toujours tu porteras

Comme pour la crème solaire, pas de navigation sans chapeau sous risque d’une insolation sévère. Là encore, vous êtes en mer. L’absence de pollution aérienne et la réflexion des UV sur la surface de l’eau renforcent la puissance des rayons du soleil. Alors, faites-vous violence si vous n’aimez pas les chapeaux. De même, attachez-le ! Un coup de vent est vite arrivé et il y a peu de chance que le skipper fasse demi-tour pour aller chercher un chapeau tombé à l’eau.

Il existe non pas un onzième commandement, mais une règle immuable à bord de n’importe quel bateau : au capitaine, tu obéiras ! Le capitaine est seul maître à bord. Lui obéir, c’est garantir la sécurité de tout l’équipage et le bon déroulement de la croisière. Alors, quand il ou elle donne un ordre, ne discutez pas ! Exécutez-le ! Si vous souhaitez en discuter, attendez le repas. Il sera toujours temps de discuter des détails de l’ordre donné et d’exprimer désaccord ou question. Un bateau est un endroit relativement petit. Le consensus est nécessaire, les efforts aussi parfois. Ce n’est qu’à ce prix que l’on peut totalement apprécier son moment à bord.

Voilà, ces quelques conseils pour apprécier une croisière naturiste, qui je l’espère vous seront utiles pour profiter de votre moment en mer et pour passer le plus de temps possible nu. Si vous n’avez jamais passé de moments nu, le bateau est en endroit idéal pour commencer. Rien d’obligatoire, juste une suggestion pour un style de vie détendu et, somme toute, entièrement normal et naturel.

Naturisme à bord d’un bateau-lune de miel naturiste
Lune de miel naturiste en Grèce

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaire

Identifie le serveur qui a livré la dernière page au navigateur. Associé au logiciel HAProxy Load baLancer

SERVERID87219

Publicité

Aide à établir un profil de vos intérêts et vous montrer des annonces pertinentes sur d'autres sites.

Google: NID

Analytics

Mesures des permis et analyse des données (calcul des statistiques des visiteurs, identification du trafic de visiteur)

Google Analytis: __utma, __utmb, __utmc, __utmt, __utmz, _ga, _gat, _gid

Autres