Quelles sont les meilleures îles des Cyclades

Les plus belles îles des Cyclades-Kimolos-Location catamaran avec skipper Grèce

L’archipel des Cyclades abrite les sites les plus remarquables des quelques 4 500 îles grecques.
Considéré comme le joyau de la mer Égée, il est composé de quelque 250 îles et îlots, parmi lesquels seulement 24 sont habitées, et 12 d’entre eux, très célèbres, sont largement réputés pour leur beauté, leur histoire si spéciale, leurs villages bleus et blancs, avec des escarpés et ruelles étroites qui vous emmène à la mer.

Cet archipel, dont le nom vient de l’ancien mot grec Kiklos (cercle), ainsi appelé par les anciens Grecs, comme un collier autour de l’île sacrée de Delos. Naviguer autour de ces îles est un immense plaisir, mais partager une croisière en catamaran en famille ou entre amis à bord Catamaran Emelia, et son skipper Nikos reste un privilège rare.

Cette façon de voyager en toute sécurité tout en bénéficiant d’un confort optimal semble la solution rêvée pour explorer cet environnement enchanteur.
Le voilier peut accueillir jusqu’à 8 personnes, chaque couple bénéficiant d’une cabine privée avec lit double.

Depuis Athènes, les vacanciers peuvent emprunter une liaison aérienne ou un ferry pour rejoindre le port de Livadia situé sur l’île de Paros, au centre de la mer Égée. C’est le point de départ idéal pour des vacances à la voile dans les Cyclades.

De multiples itinéraires sont envisageables avec le concours expérimenté du skipper qui en maîtrise parfaitement tous les aspects et approches. Chaque île possède sa propre identité et il est possible d’en découvrir une nouvelle chaque jour.
En plus d’Amorgos située plus au sud, les quatre plus grandes îles sont Paros, Serifos, Mykonos et Naxos.

Les plus belles îles des Cyclades-Paros | Cyclades en voilier Grèce | Catamaran Emelia
Les plus belles îles des Cyclades – Paros

Paros

Paros se trouve à 95 milles nautiques au large du port du Pirée (environ 180 km) et est la troisième plus grande île des Cyclades.
Point central névralgique pour la navigation, l’île, bordée d’îlots, recèle de nombreux mouillages parfaitement abrités où il est facile de jeter l’ancre
La température de la mer aux eaux cristallines avoisine à la belle saison 26 °C.

Après un bain rafraîchissant, il est agréable de se prélasser sur le pont en écoutant le doux clapotis de l’eau contre la coque tout en contemplant la côte coiffée de collines et de petits villages typiques. La lumière y est particulière et en tendant l’oreille, il est possible de percevoir le murmure des cigales mêlé aux cris des hirondelles et des oiseaux de mer.
Visiter Paros permet de découvrir un patrimoine historique datant d’environ 7 000 ans. Parikia, la plus grande ville est composée de petites ruelles serpentant entre des maisons blanches, de minuscules églises et de nombreux moulins à vent.

Ne manquer sous aucun prétexte Naoussa pour se délecter de son ambiance si particulière. La plage de Kolimbithyres, les criques et rochers sont aussi très caractéristiques du lieu. Au sud de l’île, vers la plage d’Aliki, quelques mouillages exceptionnels loin du tourisme de masse rivalisent de quiétude et de tranquillité dans un cadre sublime.

Lisez : Comment se rendre à Paros ?

Vacances en voilier dans les iles grecques - Paros - Les Cyclades en voilier
Les plus belles îles des Cyclades – Paros

Serifos

Malgré ses paysages typiques des Cyclades, Serifos figure certainement parmi les escales les plus dépaysantes. L’arrivée au port de Livadi contraste fortement avec l’atmosphère désolée du reste de l’île. 

Niché au fond d’une large baie parfaitement abritée à l’aspect luxuriant, il est dominé par une magnifique Chora. Le village médiéval qui la surplombe compte parmi les plus beaux des Cyclades. De petites ruelles pavées et des escaliers souvent creusés dans la roche entre les maisonnettes aux toits-terrasses traversent le centre historique pour aboutir à des tavernes accueillantes souvent recouvertes de bougainvilliers.
Au sommet, les restes d’un château vénitien du XVIe siècle offrent le clou du spectacle aux spectateurs les plus courageux. Après une forte montée, ils découvrent une vue à 360° sur l’île et la mer ainsi qu’un coucher de soleil sublime. La côte de Serifos, extrêmement découpée, s’émaille de nombreuses criques sauvages. L’une des plus belles plages de l’île, Psili Ammos , recouverte de sable blanc à l’incroyable finesse est longée par des tamaris. La crique de Maliadiko , accessible seulement en bateau et totalement préservée du vent incite à plonger sans retenue dans une eau émeraude et bleu saphir.

Mykonos

Mykonos se dispute certainement avec Santorin le titre de star des Cyclades.
Elle est totalement atypique grâce à ses édifices religieux blancs aux toits bleus, ses rangées de moulins et ses maisons aux toits-terrasse et balcons donnant sur la mer. Les vacanciers en mal de société pourront retrouver lors d’une escale, un endroit festif, animé et croiser au détour d’une rue l’un des nombreux peoples y séjournant.

Lieu incontournable, la "petite Venise" est un village datant du XVIIIe siècle et construit sur l’eau. Autrefois, repaire de pirates, elle ouvre aujourd’hui aux visiteurs ses nombreux restaurants servant de la cuisine typique et locale. Après cette escale festive, la navigation reprendra ses droits pour se rendre dans l’un des lieux les plus sauvages de Mykonos : Cap sur Agios Sostis. Cette plage tient son nom de la petite chapelle située sur les hauteurs du site.

Petite aparté : face à Agios, il est possible par conditions favorables de reconnaître Delos, l’île sacrée du Dieu Apollon.
Cette île est inhabitée et l’accès est restreint, mais des artefacts antiques intéressants sont à trouver. Delos peut être atteint tôt le matin pour une visite privée dans l'intimité de votre groupe.
En faisant route à Ornos plage, il est possible à certaines saisons d’apercevoir des phoques depuis le catamaran.
À quelques encablures, un bel abri est joliment coloré grâce aux bateaux de pêche côtoyant les yachts de luxe..
La plage de l’endroit est un lieu idéal pour les familles avec enfants en bas âge car l’eau est peu profonde et la mer y reste paisible. Il est plus facile d’ancrer au sud de Mykonos à Kalo Livadi plage car l’endroit est moins saturé de monde pendant la saison estivale. Ce petit paradis proche du joli village d’Ano Mera offre encore une vue magnifique sur un lieu enchanteur.

Naxos

Naxos est l’île la plus grande, la plus haute et la plus riche des Cyclades. La flore du maquis cycladique y est très développée. Au printemps, l’île est magnifique et se couvre de fleurs multicolores.

La hauteur de Naxos la rend difficile d’accès et les vacanciers y viennent par la mer en ferry ou par bateau privé depuis le Pirée ou les autres îles. Un petit aéroport existe cependant mais il reste peu fréquenté.

Dans la mythologie, c’est dans ce lieu que Thésée abandonna Ariane qui fut adoptée par Dionysos. Le port de Naxos est célèbre par la porte (Portata) du temple dédié à Apollon, érigé sur l’îlot de Palatia vers 530 avant J.-C. Le musée archéologique se distingue par les deux importantes collections préhistoriques qu’il abrite sur les civilisations cycladique et mycénienne. Il est intéressant de le visiter lors d’une escale pour mieux comprendre la vie antique ainsi que les usages et les rites ancestraux.

Les amateurs de plongée seront ravis de pratiquer leur sport favori depuis la plage d’Agios Prokopios. Ils ne découvriront pas une faune et une flore sous-marine riche mais des épaves de bateau et d’avion par 25 à 30 mètres de fonds. Ils pourront aussi admirer quelques restes d’amphores du côté du site Calypso où la visibilité est exceptionnelle.
Grâce à l’eau claire exceptionnelle près du récif Calypso, ils découvriront également quelques vestiges d’amphores.

En débarquant du catamaran, il est possible de découvrir l’île cheval ou de randonner sur le Mont Zeus.

Vacances en voilier dans les iles grecques - Naxos - Les Cyclades en voilier
Les plus belles îles des Cyclades – Naxos

Amorgos

Cette grande île est la plus orientale des Cyclades.
Certaines scènes du Grand Bleu de Luc Besson ont été tournées à Chora pas loin du monastère de Chozoviotissa.

Le tourisme est moins développé que sur les îles voisines mais le monastère de la Panaghia Chozoviotissa attire un grand nombre de visiteurs. Il est l’un des plus spectaculaires de Grèce par sa situation sur une falaise à 300 mètres au dessus de l’eau. Sa chapelle est construite dans des anfractuosités et par endroits, il ne mesure pas plus d’1,5 m de large. De loin, il est souvent assimilé à une forteresse blanche. Au sud-ouest de l’île, une baie presque fermée offre un excellent abri du Meltem.

Les voiliers au mouillage côtoient des petits bateaux de pêche très colorés. L’endroit est assez désertique et seul un sentier de chèvres le relie au village.
Pour trouver un peu d’animation, il faut se rendre dans le port de Katapola. Cet endroit est surprenant car très vert par rapport au reste d’Amorgos au paysage plutôt rocailleux.

Amorgos ne comprend qu’une route, permettant de rejoindre Aigiali l’autre port de l’île. Le village est tranquille et l’on peut déjeuner ou déguster un Raki souvent généreusement offert par les habitants, extrêmement accueillants.

Milos

Cette île est connue pour sa célèbre statue éponyme. Cette Vénus est exposée au musée du Louvre à Paris.
Elle se distingue aussi de ses voisines par une faune un peu particulière. De nombreux naturalistes viennent du monde entier sur Milos pour étudier un lézard local portant le doux nom de Lacertidae. Le mâle est reconnaissable à ses écailles bleues et vertes. L’autre espèce endémique, moins avenante est la vipère de Milos. Ces deux espèces menacées et protégées se retrouvent aussi sur Siphnos, Polyaigos et Kimolos.

Le catamaran pourra ensuite se rendre à Tsigrado, magnifique plage entourée de rochers, Kleftiko avec ses diverses grottes ou Poliaigos et ses falaises volcaniques blanches sculptées par les vents.

Les meilleures îles des Cyclades-Milos | Vacances en voilier Grèce | Catamaran Emelia
Les plus belles îles des Cyclades – Milos

Folegandros

Entre Sikinos et Milos, se dresse l' île de Folegandros.
Habitée depuis l’Antiquité, Folégandros abrite seulement quelques villages et la capitale éponyme.

Karavostasi est le port et Ano Meria une petite bourgade de 350 habitants, riche du pittoresque Musée du folklore abritant de nombreux objets de l’habitat rural ancien.
La Chora perchée sur le haut d’une falaise mérite un détour pour admirer son panorama exceptionnel. L’atmosphère régnant sur cette île est unique par ses maisons à pic des hautes falaises. Les pentes sont abruptes et les maisons au ras des falaises mais la chaleur humaine est partout perceptible dans ces bourgades. Sur cette terre, l’odeur de thym est omniprésente et même parfois entêtante.

En arrivant en bateau, l’île surgit de la mer comme un immense aileron de requin à cause de sa forme allongée. Il est possible de s’abriter dans des mouillages exceptionnels et découvrir de somptueuses plages.

Ios

Ios, au sud de Paros est encore une merveille presqu’entièrement dédiée au tourisme.
On dit qu’Homère serait mort sur cette terre et y serait aussi enterré. Une stèle lui est d’ailleurs consacrée tout comme celle de Clyméné qui est donnée pour être sa mère. Cette petite île aride vaut le détour pour ses paysages désolés et son eau transparente où il fait bon prendre un bain.

En descendant à terre, on peut se faire plaisir en dégustant un gros Gyros pitaou en buvant un cocktail dans un cadre enchanteur à l'une des nombreuses terrasses de la ville principale. Ou de faire un détour par la plage de Manganari.

Syros

Syros est une île occupée depuis la préhistoire.
De nombreuses fouilles y ont été pratiquées révélant des tombes, des statuettes, des vases, des squelettes et diverses ruines remontant à l’âge de bronze.
Aujourd’hui, elle est la capitale et le centre administratif des Cyclades. Un arrêt s’impose pour visiter la ville d'Ermoupoli (ou ville d’Hermès). En arrivant de la mer, les visiteurs seront impressionnés par l’image de la grande église Catholique faisant face à la grande église Orthodoxe, et par l'atmosphère animé de la ville dont les maisons colorées se dispersent sur les collines dans un désordre joyeux. Se promener dans ses ruelles minuscules tout en profitant d’un Halvadopitta (nougat local), est un pur bonheur, et rehaussé par la vue sur la mer Égée.
À voir : le musée archéologique, le théâtre Apollo, la miniature de la Scala de Milan et la mairie au style néoclassique. Syros est considérée comme la princesse des Cyclades. Cette réputation est souvent justifiée.

Lors de la navigation, il n’est pas rare de voir de jolis dauphins venant jouer avec la vague d’étrave, suivre le bateau pendant un bon moment ou faire encore des pirouettes acrobatiques avant de repartir vers d’autres destinations connues d’eux seuls.  

Les Cyclades en voilier -Syros- Location catamaran avec skipper
Les plus belles îles des Cyclades – Syros

Sifnos

Cette île se distingue par sa capitale, Apollonia, située à l’intérieur des terres.

La ville, construite en amphithéâtre contre trois collines, est agréable et sympathique, mais l’intérêt principal reste le village de Kastro. Construit au sommet d’une falaise le long de la mer, cet endroit est un véritable musée en plein air avec les restes de toutes les périodes de son existence. Certaines parties de l’Acropole sont laissées, dont les remparts sont fabriqués à partir des plus vieilles maisons des murs extérieurs. De nombreuses tours de guet antiques circulaires peuvent également être trouvées. Ces tours de guet ont assuré la protection des mines d’or et d’argent en exploitation entre le 6ème et le IIIe siècle av. J.-C.

Quelques mouillages autour de Sifnos sont particulièrement agréables car proches de petits villages aux maisons blanches si typiques des Cyclades. Leurs rues pavées sinueuses et étroites sont propices aux rêveries mélancoliques, leurs belvédères aux couchers de soleil féeriques sur la mer Egée et leurs tavernes regorgent de succulents plats locaux. Les plus réputées pour leurs magnifiques plages sont Kamares, Plati Gialos et Vathi.

Santorin

Santorin et Mykonos sont l’île la plus célèbre et visitée des Cyclades.

En arrivant par la mer, on reconnait immédiatement ses villages blancs ornés de coupoles bleues, perchés au sommet de falaises tombant à pic dans l’eau. Si l’on rajoute les moulins à vent, aujourd’hui véritables monuments historiques, on obtient la carte postale symbole des Cyclades et au-delà de la Grèce entière.
Le littoral occidental est constitué de nombreuses falaises tandis que la côte orientale est plus basse. L’île, en forme de croissant cultive une vigne spécifique de grande renommée poussant à ras du sol : l’Assyrtiko. Son faible rendement produit un vin rare mais très recherché, le Vinsanto. Ce nectar est sec et citronné.

En venant par la mer, on mouille dans la baie qui attire un grand nombre de bateaux de toutes dimensions. La caldeira, magnifique, est sillonnée d’un chemin de randonnée mondialement connu. Sur les falaises, on peut voir de charmants villages comme Fira ou Oia, lieux les plus photographiés de Santorin pour leur architecture traditionnelle et leurs couchers de soleil uniques. Chacun possède même un petit port dans la caldeira.

Pour rejoindre les bourgs, il faut emprunter des chemins escarpés ou prendre le téléphérique à Fira. La visite de l’île serait incomplète sans un détour par l’église au dôme bleu de Firostefani. Il est aussi possible d’explorer les excavations d’Akrotiri site archéologique d’une ville de l’âge de bronze.

L’éruption volcanique minoenne, voici 3 600 ans a figé l’endroit dans le temps. Une légende circule, prétendant qu’il s’agirait de l’Atlantide. L’endroit est surprenant par son système de drainage, ses bâtiments de plusieurs étages, des peintures murales superbes et des meubles mis à jour lors de fouilles. Sont également à voir les plages rouge et noire. Celle de Perivolos est la plus grande de Santorin. Elle est composée de galets volcaniques noirs tandis que la plage rouge, au sud de l’île s’est constituée avec les éboulis de la falaise volcanique écarlate qui la surplombe. L’effet est surprenant, spectaculaire et d’une grande beauté.

Les Cyclades en voilier - Santorin - Location catamaran avec skipper
Les plus belles îles des Cyclades – Santorin

Antiparos

Antiparos est séparée de l’île de Paros par un détroit, un peu plus d’un demi-mile nautique dans sa partie la plus large.
Sa cote est très découpée. Entre Despotiko et Antiparos, elle offre de très beaux mouillages ainsi que de nombreuses excavations naturelles et criques superbes.

L’attraction principale d’Antiparos, outre son charmant village portuaire avec son kastro vénitien, est la grotte d' Agios Ioannis , pour ses stalagmites et stalactites frappantes. Il y a des preuves de l’occupation humaine depuis l’âge de Pierre, à travers des peintures murales. Sa visite est une récompense, après les marches 411 menant à son entrée. Enfin, l’île est parsemée de nombreuses chapelles, et vous pouvez aller à terre pour goûter un verre de tsikoudia, la boisson locale, ou aller à l’une des belles plages telles que Glyfa, Apantimma ou Sostis.

Kimolos

Kimolos, voisine de Milos est connue pour ses plages de sable blanc et ses petites criques intimes à l’eau turquoise et limpide.

Bien que d’origine volcanique, on y trouve aussi de la craie. Les anciens surnommaient cette terre « l’île argentière » car sous l’effet du soleil, ses pierres blanches scintillent comme de l’argent. C’est un endroit délicieux aux plages exceptionnelles et peu fréquentées même à la belle saison.

Recouvertes d’une chaux particulière et surmontées de toits d’un bleu vif en forme de dôme, les maisons de Chorio sont caractéristiques et reconnaissables entre toutes. La ville, située à 10 mn à pied du port, ne compte pas moins de 80 églises. L’île dégage le charme désuet de la vie tranquille des Cyclades d’autrefois. On ne s’y rend qu’en bateau et on l’explore à pied ou à dos d’âne.

Avec un peu de chance, on peut parfois apercevoir des tortues marines géantes vers la plage de Dekas. Ces animaux sympathiques ont pratiquement disparus des Cyclades, pour se réfugier du côté de Zante dans la mer Ionienne.  

Les Cyclades en voilier - Kimolos - Location catamaran avec skipper
Les plus belles îles des Cyclades – Kimolos

Petites Cyclades

Archipel dans l’archipel, ces quelques îles minuscules connues sous le nom de petites Cyclades s’étalent au sud de Naxos dont elles dépendent administrativement. Sur demande, Nikos peut conduire les vacanciers sur Schinoussa, Iraklia, Koufonissa et Donoussa, îlots magnifiques presque secrets encore habités.

Sur Iraklia, se trouvent encore des vestiges de villages antiques ainsi que des tombeaux de la même période et les ruines des temples de Tychè et de Zeus. Autrefois repaire de corsaires, cette île regorge de nombreuses grottes et criques aux mouillages idylliques.

Schinoussa est au centre du mini archipel des petites Cyclades. C’est l’endroit rêvé pour les amoureux de tranquillité. Ici, pas de route excepté le petit tronçon reliant le port de Mersini à la Chora. On peut donc profiter sans limite de la beauté sauvage des paysages sur fond de mer émeraude et à l’horizon des îles de Santorin ou de Ios. Ses plages difficiles d’accès semblent réservées aux seuls navigateurs. Sur place, les tavernes proposent une authentique cuisine grecque.

Donoussa est encore plus discrète et se situe en retrait des trois autres îles. C’est un havre de paix authentique que l’on a du mal à imaginer. La légende raconte que Dionysos cachât Ariane dans cette île après que Thésée l’eut abandonné à Naxos. Par la mer, on arrive au petit port de Stravos entouré de quelques maisons blanches accrochées à la colline et d’où l’on peut voir les montagnes de Naxos. En contournant l’île, il est possible de découvrir le joli village de Mersini où se trouve la seule source d’eau de l’île sous un gros platane centenaire. Le site abrite également la magnifique église Agia Sofia. De splendides mouillages se succèdent entre la plage de Livadi et le village de Kalotatissa. La grotte du phoque moine Monachus Monachus est l’un des derniers refuges Méditerranéen de cet animal sympathique.

Koufonissia est un petit groupe d’îlots paradisiaque des petites Cyclades. Pano Koufonissia, la plus petite de ces terres abrite le plus grand nombre d’habitants de l’île. Kato Koufonissia est bordé par de superbes plages. Il y a été retrouvé une centaines de statues antiques à l’image de Delos. Ano Koufonissia est l’île principale par laquelle arrivent les bateaux. Elle est aussi minuscule, paisible et sa Chora est essentiellement constitué d’un vieux quartier ancien dominant le vieux port. Le centre touristique animé, regroupant tavernes et magasins se situe près de l’église d’Agios Georgios. Ce village offre une superbe vue panoramique sur l’îlot voisin de Keros. Avec le catamaran, il est possible d’aller à la découverte de la plage de Nero, puis dans les petites baies de Loutro et Parianos où se nichent deux jolis petits ports de pêche. Puis, il sera temps d’aller s’abriter ensuite dans l’un des sublimes mouillages dont Nikos détient le secret et admirer, un verre à la main, le coucher du soleil tombant sur Naxos.  

Les Cyclades en voilier - Koufonissa - Location catamaran avec skipper
Les plus belles îles des Cyclades – Koufounissa

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaire

Identifie le serveur qui a livré la dernière page au navigateur. Associé au logiciel HAProxy Load baLancer

SERVERID87219

Publicité

Aide à établir un profil de vos intérêts et vous montrer des annonces pertinentes sur d'autres sites.

Google: NID

Analytics

Mesures des permis et analyse des données (calcul des statistiques des visiteurs, identification du trafic de visiteur)

Google Analytis: __utma, __utmb, __utmc, __utmt, __utmz, _ga, _gat, _gid

Autres